La Rentabilité De Vos Investissements, Notre Engagement

Les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) sont des organismes composés de valeurs mobilières, de créances et de liquidités gérés par des professionnels de marché et détenus collectivement (sous forme de parts ou d’actions) par des investisseurs particuliers ou institutionnels. Ces produits d’épargne sont agréés par le CREPMF. Ils sont investis dans divers instruments financiers (actions, obligations, titres de créance, et liquidités) selon des règles d’investissement définies dans les règlementations du CREPMF.

Ils constituent donc un panier d’actif financiers commun à plusieurs investisseurs. Ces derniers investissent des liquidités qu’ils collectent dans des valeurs mobilières.

L’activité des OPCVM appartient donc à la gestion collective d’actifs, ce qui la distingue à la fois :

  • de la gestion pour compte propre : l’OPCVM investit des fonds collectés auprès de tiers (gestion pour compte de tiers) et non ses propres fonds (gestion pour compte propre).
  • de la gestion sous mandat : l’OPCVM investit collectivement des fonds appartenant à des tiers multiples et non à un tiers unique (gestion privée).

Un OPCVM est créé par les fondateurs composés par la société de gestion et le dépositaire pour le FCP et les actionnaires pour la SICAV et doit disposer d’un dépositaire unique.

Les parts (FCP) ou actions (SICAV) sont commercialisées par des réseaux de distribution et par la société de gestion.

Les parts de FCP et actions de SICAV sont disponibles auprès des réseaux de distribution désignés pour l’OPCVM et précisés dans ses documents d’informations.

La Société de Gestion est chargée de la gestion administrative, comptable et financière de l’OPCVM.

Le dépositaire est responsable de la garde des actifs et de la gestion du passif de l’OPCVM. Aussi, il assume le contrôle de la régularité des décisions de gestion prises pour le compte de l’OPCVM et la responsabilité de la bonne conservation des actifs (titres, espèces) de l’OPCVM.

D’autres acteurs externes tels que les commissaires aux comptes et le CREPMF interviennent dans le fonctionnement de l’OPCVM.

Le commissaire aux comptes doit principalement contrôler et certifier les actifs gérés. Il est obligatoirement membre de l’ordre des commissaires aux comptes et sa nomination doit être approuvée par le CREPMF

Le CREPMF délivre l’agrément pour la constitution ou la transformation de l’OPCVM, veille à l’application des règles de sécurité pour la protection de l’épargne publique, vise les documents d’information à destination des souscripteurs (informations périodiques et permanentes, brochures, constitution des actifs, valeur liquidative etc.) et dispose du pouvoir de sanctions vis-à-vis des responsables de l’OPCVM. Il assure des missions de contrôle périodique des activités de l’OPCVM, du gestionnaire, du dépositaire et du commissaire aux comptes.

.
  • Une grande diversité d’instruments financiers adaptés à tous les profils d’investisseurs 

  •  Possibilité de souscrire pour des petits montants 

  •  L’accès à une panoplie d’instruments financiers 

  •  Un cadre légal et réglementaire solide 

  •  Des règles prudentielles d’investissement permettant de réduire les risques 

  •  Une orientation de placement fixée dans la note d’information du produit 

  •  Une gestion effectuée par des professionnels 

  •  Une grande liquidité grâce à la possibilité d’acheter et de vendre à tout moment

  •  Des frais de souscription, de gestion et de rachat facilement identifiables et donc comparables 

  •  Une information disponible et transparente : toute la documentation des OPCVM est publique (note d’information, règlement, rapports de gestion, valeur liquidative…)

    .

Il existe deux types d’OPCVM : les SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) et les FCP (Fonds Communs de Placement). La seule différence entre les deux est d’ordre juridique : l’épargnant est actionnaire dans le premier cas et porteur de parts dans le second.

  • La SICAV est une société d’investissement à capital variable constituée pour détenir un portefeuille de valeurs mobilières, de créances et de liquidités qui émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscription. Tout investisseur qui achète des actions de SICAV devient actionnaire.

  • Le FCP est une copropriété de valeurs mobilières, de créances et de liquidités, qui émet des parts. Le porteur de parts ne dispose d’aucun des droits conférés à un actionnaire.

    La gestion des OPCVM est assurée par une société de gestion, et qui a l’obligation d’agir dans l’intérêt exclusif des actionnaires ou porteurs de parts de l’OPCVM.

opcvm2